Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 13:09

Beau cadeau de nouvel an que nous fait la BBC en nous offrant la saison 2 de Sherlock, qui est en plus aussi bien voire meilleure que la première ! D'autant plus que les épisodes 1 & 2 introduisent des personnages "célébres" dans l'oeuvre originale :

Irène Adler.

ireneadler.png

& Henry Knight. (à rapprocher de Sir Henry Baskerville)

henrybaskerville.png

Ooooh, mais c'est "Allons-y Alonso" !

 

On y retrouve Moriarty, même sous forme d'hallucination (& c'est à ce moment que l'on se rend compte que Sherlock à vraiment la trouille de Mory, bien plus qu'un adversaire, il représente une réelle menace. En même temps, ce terroriste a failli faire exploser son Watsy, c'est donc bien compréhensible !). Hé bien pépére, qu'il soit en chair & en os ou qu'une suggestion de l'esprit dérangé de ce grand sociopathe de Sherlock, il est toujours aussi...expressif.

 

moriarty-hound.png

Grrrrrr.

 

 

Mes deux passages coup de coeur pour ces deux épisodes ? Il y a évidemment le (presque) final de l'épisode 201, où Sherlock trouve le code pin de cette chère Irène...

sherlocked2.png

"Elementary, my dear...Irene."

 

Je ne parlerai même pas du drap de Sherlock....no words needed !

 

 


 

& évidemment, cet instant nougatine qui aménera Sherlock à avouer tout son amour à John, ce dernier laissant entendre l'éventualité que Holmes ait des amis...(bon, je ne l'ai pas trop gâté sur la screen cap, je le concède, mais elle me fait rire...)

desamis.PNG

Seigneur ! Sherlock, avoir des amis ? Quelle drôle d'idée, c'est un truc bon pour le commun des mortels ce genre d'âneries !

idonthavefriends.PNG

Priceless.

 

Bon, du coup, Watsy, il boude un peu & ça se comprend. Sherlock, malgré son sens (paradoxalement) peu aigüe des relations humaines s'en rend compte & tente de s'expliquer :

idonthavefriends2.PNG

"I don't have friends. I just got one."

ijustgotone-copie-1.PNG

"...right."

 

Mais...mais...ils sont trop chouuuuux ! Surtout Sherlock, qui semble si insensible & froid & qui se la pète (comme le lui fait d'ailleurs remarquer John, avec son "truc de remonter le col de sa veste et tout") car étant capable à partir d'un ongle de gros orteil de vous déduire qu'un jockey a été décapité dans un montagne russe avec la chaîne en or d'un collier fabriqué par un joaillier français. Sauf que cette grande saucisse, quand il s'agit d'exprimer ce qu'il ressent vraiment, de mettre des mots sur les émotions qu'il dédaigne tant, il est d'une maladresse...attendrissante.

Si vous en doutiez encore après l'avoir vu en compagnie de Miss Adler, cette fois c'est sûr : Sherlock Holmes est humain.

 

La minute qui me tarabiscote le plus ? Celle où l'on voit Mycroft en compagnie de Moriarty...& qui semble détenir ce dernier. Que cela signifie ? Est-ce que Moriarty était déjà sous le contrôle de Mycroft avant que Sherlock ne résolve l'affaire, ou non ? & si c'était le cas, Crofty a-t-il utilisé le portable de Arty (mon dieu, ces surnoms à la noix que je leur donne !) pour voir si Sherlock était vraiment fiable ? Mystère...

 

sherlockmycroftmoriarty.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Lady Sweeney - dans Sherlock
commenter cet article

commentaires